La conservation des légumes et fruits du potager sans stérilisation ou autres manipulations

Par défaut

Certains légumes peuvent être conservés en jauge, en hiver (les cardons, les choux bien pommés, les poireaux).

Les carottes laissées en terre , en hiver risque d’être gelées ou dévorées par les limaces. Mises en cave sèche elles se flétrissent. Elles se conservent mieux en silos; on peut en faire un sous forme de tranchée plus ou moins profonde, plus ou moins large, selon la place dont on dispose. On le recouvre soit de planche soit d’une toiture quand il s’agit d’une pièce véritable en sous-sol, on couvre aussi d’une toiture la pente qui donne accès, pour éviter que l’eau de s’engouffre dans le silo. Cette descente de cave le servir abriter divers ustensiles ou à suspendre des légumes secs feuilles. Pour économiser de la place on peut établir la cabane à outils au-dessus du silo, ce qui le protégera encore des gelées. On peut aussi y loger des pommes de terre, en caisses soulevées au-dessus du sol sur de grosses pierres mais les pommes de terre peuvent être mises dans la cave de la maison où elles sont plus à portée de la cuisinière. Enfin, on peut même y établir un fruitier dans lequel des fruits tardifs se garderont plus longtemps au frais, jusqu’en avril-mai, qu’au grenier, trop chaud, à cette époque.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *