Récolter les graines de légumes : panais

Par défaut

Le panais est un légume que j’apprécie cultiver car je trouve sa culture très gratifiante. Les panais de jardin n’ont rien à voir avec ceux que l’on peut acheter tant au niveau du goût que pour ce qui est de leur conservation. En revanche, ce légume présente un inconvénient de taille : la très faible durée germinative de ses graines. En effet, celles ci perdent presque toutes leurs facultés germinatives après un an… Et bien sûr, les sachets de graines achetés dans le commerce coûtent cher et contiennent bien plus de graines que vous ne pourrez en semer en une année. Résultat : la moitié du sachet (et encore, je suis gentil) part à la poubelle.. Bien sûr, vous pouvez racheter un sachet tous les ans mais moi j’ai choisi de récolter les graines car c’est vraiment simple.Un peu de biologie avant de commencerComme la plupart des légumes racines, le panais est une plante bisannuelle. La première année, il va développer son feuillage ainsi que sa racine charnue puis, si vous ne le consommez pas, la seconde année sera consacrée à la formation des graines.  Cela signifie donc que vous n’aurez des graines qu’après deux ans et que vous devrez être capable de conserver votre porte graines pendant 2 ans.Comment faire passer l’hiver au panais porte-graines?Avant tout, la première année de culture de vos panais, il vous faudra choisir votre porte graines. Choisissez de préférence un plant vigoureux qui devrait transmettre ce caractère à sa descendance et vous assurer de belles récoltes par la suite. Deux techniques existent pour garder votre porte-graines pendant l’hiver, le laisser en terre ou alors le conserver hors sol pour le replanter au printemps. Personnellement, je préfère laisser mon plant en terre. Le panais supporte très bien les faibles températures et il repartira mieux au printemps suivant que si vous ne l’aviez arraché. En revanche, dans les régions aux hivers très rudes, il est préférable de conserver votre panais hors sol. Pour cela, juste avant les premières grosses gelées, arrachez votre panais, coupez les feuilles à ras du collet puis conservez le dans du sable dans une pièce fraiche et sombre comme une cave. Au printemps suivant, vous pourrez alors le remettre en terre.La récolte des grainesLa seconde année de culture, vous n’aurez que très peu à intervenir. Il faut simplement laisser le plant se développer jusqu’à ce qu’il fleurisse. Etant donné la quantité de graines que produit un plant, mieux vaut couper certaines fleurs, les ombelles, pour éviter que le panais ne se ressème à tout va. Avec seulement deux ombelles vous aurez largement de quoi récolter des graines pour votre usage ainsi que pour en donner à votre entourage !Une fois pollinisées, les fleurs vont se transformer en graines qui devront être bien sèches avant d’être récoltées. Si vous coupez l’ombelle trop tôt, lorsque les graines sont encore vertes, celles ci risquent d’être immatures et de ne pas germer par la suite.

Lorsque les graines du panais sont très sèches, elles se détachent toutes seules de la tige et tombent au sol. Pour éviter d’être envahi l’année suivante par des semis spontanés, je vous conseille, lorsque les graines sont encore vertes, de placer l’ombelle à l’intérieur d’un sachet en papier où elles finiront de mûrir. Ainsi, même si elles se détachent, elles seront récupérées !

Une fois les graines sèches, je coupe l’ombelle dans un sac puis je les recueille en frottant doucement chaque groupe de graines. Et voilà des centaines de graines disponibles pour les futurs semis !Si vous avez apprécié cet article ou si vous récoltez vous aussi vos graines de panais, je vous invite à laisser un commentaire ! J’aimerai tenté la congélation des graines pour augmenter leur durée germinative, vous sauriez comment il faut procéder?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *