Que semer, planter et comment entretenir son potager en novembre?

Par défaut

Novembre sonne définitivement la fin des cultures estivales et rime avec protection des vivaces. Malgré tout, il reste encore des choses à faire pour ceux qui oseront mettre le nez dehors malgré le froid !

Les semis

  • Ansérine Bon Henri : Si vous souhaitez en profiter dès l’année prochaine alors c’est le dernier moi pour semer cette vivace. Toujours à faire en place, tous les 20 cm en ligne espacées de 30 cm
  • Engrais verts : Pour éviter de laisser des parcelles à nues, les engrais verts sont ce qu’il y a de mieux. Profitez de novembre pour semer sur les parcelles vides car à la fin du mois ce ne sera plus possible. Essayez de varier les espèces semées pour varier les apports et les bénéfices au potager !
  • Fève : A condition de vivre dans une région aux hivers doux, le semis de novembre peut être (très) avantageux. Les plants, très précoces, seront ainsi productifs avant l’arrivée des pucerons
  • Les plantations

  • Ail : A réserver aux régions aux hivers très doux et à condition que le sol ne soit pas gelé. Planter sur butte pour assurer un bon drainage et éviter le pourrissement des caïeux (plus d’informations sur la plantation de l’ail)
  • Arbres et arbustes fruitiers : Les petits fruitiers (cassissier, framboisier, groseillier) et les arbres fruitiers (à pépins et à noyau) trouvent leur place au potager en novembre. Ils ont ainsi le temps de développer leurs racines avant les grosses gelées et pourront produire (en quantités limitées) dès le printemps prochain.
  • Fraisiers : Si vous n’avez pas eu l’occasion de planter le mois dernier, dépêchez vous de le faire avant la fin du mois. Profitez en pour rajeunir votre fraiseraie si vous êtes satisfaits des variétés cultivées.
  • Hysope : Ce sont les dernières plantations de l’année à effectuer à 50 cm de distance pour laisser la place de former un petit buisson.
  • Rhubarbe : Les éclats de souche sont mis en terre à condition que le sol ne soit pas gelé. Pensez à pailler abondamment dès la plantation !
  • L’entretien à apporter aux cultures en place

  • Aromatiques et médicinales vivaces : diviser les souches de mélisse, de menthe et d’origan
  • Endive : Terminez le forçage des endives en repiquant les derniers chicons en cave après avoir coupé l’ensemble des feuilles (plus d’informations chez Yannick)
  • Poireaux : continuer à les butter au moins jusqu’à la base des premières feuilles pour favoriser le blanchiment des fûts
  • Choux : continuer à butter les variétés à pommes qui n’ont pas encore été récoltées pour les renforcer
  • Arbres et arbustes fruitiers : maintenant qu’ils sont entrés en dormance hivernale, c’est le moment idéal pour débuter les tailles
  • Et vous, que faites vous en novembre au (ou pour le) potager?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *