Que semer, planter et comment entretenir son potager en septembre

Par défaut

Cet article est co-écrit avec Yannick du blog au-potager-bio, voilà pourquoi vous trouverez des liens menant également vers son blog dans cet article.Après les récoltes foisonnantes de juillet et août, l’activité est quelque peu réduite au potager en septembre mais il y a encore de quoi faire pour ceux qui le souhaite. Voici donc un petit guide pour ne rien oublier. Je l’ai volontairement réduit au strict minimum pour simplifier et alléger la lecture, vous trouverez des informations complémentaires dans les liens vers les fiches légumes notamment si vous le souhaitez (celles qui ne sont pas encore disponibles, le seront prochainement).Les semis

  • Ansérine Bon Henri : Le semis de cette vivace se fait en place, tous les 20 cm en ligne espacées de 30 cm
  • Carotte : Semer directement en place, en ligne, en préférant des variétés telles que « De hollande » ou encore la « Demi-longue de Carenta ». Pensez à éclaircir en gardant les plus belles pousses
  • Cerfeuil : C’est la dernière occasion cette année pour le semer, en lignes très éclaircies
  • Chou pommé de printemps : On peut dès maintenant commencer les semis de choux, en godets ou minimottes, à condition de les garder en intérieur
  • Coriandre : Ce sont les derniers semis de l’année pour cette aromatique que l’on sème à la volée
  • Epinards : Les semer en ligne à 1 centimètre de profondeur en les espaçant tous les 10 centimètres. Il tolère la présence de la carotte, du céleri, celle du chou, des pommes de terre, des radis, ainsi que des salades
  • Laitue (d’hiver) : La semer sous châssis, sous cloche ou encore sous tunnel. Elle peut être semée près des fraisiers, des carottes, poireaux, radis…
  • Mâche : Terminez vos semis de mâche pour l’année en semant à la volée sous protection contre les premiers froids
  • Navet : Semer en ligne et directement en place des variétés d’hiver (De Nancy, Blanc dur d’hiver, Jaune boule d’or) espacées d’une trentaine de centimètre entre les lignes
  • Oignon blanc : Ce sont les derniers semis de l’année, pour une récolte hâtive l’année suivante. Semer directement en place ou alors en pépinière, en ligne ou en poquet, en recouvrant à peine les graines.
  • Roquette : Pour la roquette aussi ce sont les derniers semis pour l’année. Semer à la volée sous protection contre les premiers froids
  • Sauge : Encore une fois, derniers semis possibles cette année. Ils seront fait en pleine terre et en poquets distants de 20 cm minimum
  • Origan : Un peu sensible au froid , mieux vaut le semer sous une protection en poquets distants de 40 cm
  • Les plantations

  • Fraisiers : en fin de mois, c’est le début de la période idéale pour planter les fraisiers, profitez-en pour les multiplier et rajeunir votre fraiseraie si vous avez déjà une variété qui vous convient sinon plantez les premiers fraisiers en godets. Le fraisier étant exigeant, faites le succéder à une culture enrichissante (haricots, pois, …) ou bien un engrais vert semé en juillet-août
  • Hysope : très peu exigeante, cette médicinale peut succéder à n’importe quelle culture et restera en place plusieurs années, profitez en pour la faire succéder à une culture épuisante pour le sol (courges, tomates, choux, …)
  • Gros oignons (jaune ou rouge) : Evitez de plantez les caïeux à la suite d’une culture de pomme de terre ou de légumineuses qui limitent son développement
  • L’entretien à apporter aux cultures en place

  • Aromatiques et médicinales vivaces : diviser les souches d’absinthe, d’hysope, de mélisse, d’origan, de sarriette et de thym
  • Endive : débutez leur forçage en arrachant les endives et en repiquant les chicons en cave après avoir coupé l’ensemble des feuilles (plus d’information chez Yannick)
  • Poireaux : butter les poireaux au moins jusqu’à la base des premières feuilles pour favoriser le blanchiment des fûts
  • Choux : butter les variétés à pommes pour les renforcer
  • Tomates, aubergines, piments/poivrons et courges d’été : pincer les tiges pour favoriser la maturation des derniers fruits avant l’arrivée de l’hiver
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *