Les légumes hybrides F1

Par défaut
On trouve dans les jardineries de plus en plus de plants ou de graines dites F1. Si vous cherchez à vous renseigner sur internet vous allez indéniablement lire ce genre de choses : les plants F1 sont des variétés améliorées, ils sont plus productifs, plus résistants, etc etc. Et pourtant, je proscris ce type de variétés dans mon potager parce que, selon moi, les inconvénients majeurs ne valent pas les avantages de ces variétés.
Qu’est ce que la F1 ?
Le terme F1 est emprunté du domaine de la génétique dans lequel, il désigne globalement la première génération de descendants d’un croisement, Ainsi, les variétés de légumes F1 désignent avant tout une variété hybride. Par hybride, on entend une variété conçue expérimentalement et issue du croisement entre deux parents aux caractéristiques intéressantes.
Pour illustrer ce concept, un exemple très simplifié. Imaginez deux plants de tomates issus de lignées différentes, un premier plant donnant une foule de fruits mais de goût assez médiocre, et un second produisant très peu de fruits mais au goût délicieux. Il peut donc paraître judicieux de les croiser pour obtenir une variété productive avec un très bon goût. La réalité est un peu plus complexe mais le principe des F1 est là.
Ainsi par ce principe on peut donc aboutir à des variétés à croissance rapide, résistante aux maladies, aux parasites, très productives…
Avantages des plants F1
On pourra obtenir des variétés avec des avantages physiques de :
  • Taille : par exemple, des variétés naines adaptées aux cultures en pots
  • Forme : par exemple, des concombres bien droits
  • Couleur de fleurs : favorisant la pollinisation

Mais aussi des avantages physiologiques et comportementaux comme :

  • Une meilleure conservation
  • Des variétés sans graines
  • Des variétés autofertiles
  • Des variétés résistantes aux maladies et parasites
Inconvénients des F1
Les variétés F1 présentent aussi des inconvénients qui font que je ne peux me résoudre à acheter des variétés F1.
Par exemple, elles présentent une grande homogénéité, vous aurez donc par exemple une production très peu étalée dans le temps. De plus, votre production sera elle aussi très homogène, à savoir que vos légumes se ressembleront tous en goût et en aspect. Fini la surprise de tomber sur une tomate particulièrement savoureuse !
L’avantage hybride n’étant transmis qu’à la première génération, il devient aussi impossible de récolter soi-même ses propres graines pour resemencer l’année suivante. Vous devenez donc, avec des variétés F1, extrêmement dépendants des semenciers. Or la récolte des graines pour resemer l’année suivante est une pratique très importante à mes yeux. On maîtrise l’ensemble du cycle de nos légumes, on peut sélectionner nos pieds les plus forts au sein des variétés cultivées et ainsi, après de nombreuses années certes, on peut obtenir des plants plus adaptés à notre climat.
Enfin, les variétés hybrides sont progressivement en train de faire disparaître certaines variétés traditionnelles qui présentaient pourtant des intérêts certains. Ainsi, la tomate Noire de Crimée a bien failli disparaître car, bien que très bonne, elle est assez peu productive comparée aux F1…Quel dommage ! La diversité s’entretient aussi dans nos potagers !
Et vous, quelle est votre position face aux plants F1? Pour ou contre? Et pourquoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *