Le basilic vivace Magic mountain

Par défaut

Depuis quelques temps maintenant, je m’intéresse aux diverses vivaces qui peuvent trouver une place au potager. Dans cette recherche, je suis tombé l’année dernière sur un basilic perpétuel encore peu connu, la variété Magic Mountain.Après une année de culture, je suis en mesure de vous livrer mes impressions !

Description

Originaire d’Afrique de l’Est, on le retrouve parfois sous le nom de Basilic du Kenya. Ce basilic vivace forme à terme un imposant buisson d’environ 1 m de haut, il faut donc lui laisser suffisamment d’espace pour s’épanouir !Ce qui m’a séduit en premier lieu chez ce basilic, outre le fait qu’il soit vivace, c’est son aspect. La plante est vraiment magnifique, les feuilles vert foncé aux nervures violettes sont très originales et s’accordent parfaitement à la floraison pourpre des longs épis qui se développent dès le mois de juillet.Côté saveur en revanche, j’étais un peu déçu, on est assez loin de la saveur classique du basilic tel qu’on le connait. Celui-ci possède des notes plus poivrées et mentholées, qui ne sont pas désagréables, mais qui demande un petit peu d’expérience pour savoir les accommoder en cuisine. Bref, ce basilic reste gustativement intéressant, mais il ne faut pas s’attendre à un basilic marseillais en version vivace !

Vivace, mais peu rustique

Certes, le Magic mountain vit plusieurs années et passe facilement l’hiver à condition que les températures ne descendent pas en dessous de -5°C, ce qui limite tout de même sa zone de rusticité en France. Heureusement, il s’accommode très bien de la culture en pot ce qui permettra de la rentrer facilement sous serre ou en intérieur durant l’hiver.De plus, comme tous les basilics, il se bouture facilement. On peut donc s’assurer quelques boutures de sauvegarde au cas où notre pied mère périrait !En revanche, le semis ne m’a jamais rien donné sans que je ne parvienne à me l’expliquer. Notre climat ne permet peut être pas une correcte maturation des graines.

Conditions de culture

Il semble que ce basilic soit très facile à vivre et s’accommode d’une variété de conditions de culture. Pour qu’il donne toutefois la pleine mesure de ses capacités, mieux vaut lui offrir une terre riche et bien drainée ainsi qu’une exposition très ensoleillée. Il pourra ainsi produire un feuillage très abondant et richement parfumé.Même si gustativement j’étais un peu déçu par ce basilic, je lui réserve tout de même une place « à vie » dans mon potager pour sa facilité à vivre et son esthétisme du plus bel effet !

Et vous, quelles vivaces cultivez vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *