Une growbox pour démarrer ses semis en intérieur

Par défaut

Ceux qui me suivent assidument ont pu remarquer que l’année dernière, j’ai troqué mon enceinte de germination artisanale contre une chambre de culture, aussi appelée Growbox. Empruntée à la culture indoor de plantes, elle présente l’avantage d’avoir été bien étudiée pour la culture en intérieur. Mon expérience ayant été très bonne, j’ai voulu vous en faire part !

Qu’est-ce qu’une Growbox ?

Concrètement, une Growbox c’est une tente rectangulaire dont les parois intérieures sont en Mylar, un tissu réfléchissant. Destinée à la base à cultiver des plantes sur toute une année, elles sont optimisées dans ce sens. On y trouve donc de nombreux petits détails très utiles :

  • Les parois en Mylar limitent les pertes de lumière artificielle apportée aux plants
  • Les Growbox sont percées à un ou plusieurs endroits selon les modèles afin de pouvoir acheminer les fils électriques. Les trous sont généralement équipés de manchons afin restreindre l’ouverture
  • L’armature, solide, permet d’y accrocher différents éléments bien utiles (lampe, ventilateur, brumisateur, tuteurs, …)
  • L’isolation thermique et lumineuse est très bonne

…Bref, en gros il s’agit d’une enceinte de germination améliorée. Je suis bien conscient que ce produit à un coup supplémentaire (comptez 75€ pour le modèle que je possède qui me permet de démarrer 100 plants de tomates dans d’excellentes conditions) mais les atouts sont très intéressants, c’est pour cela que je voulais vous présenter ce produit.

Ce qui m’a décidé à passer à ce système

Espace nécessaire

Jusque-là mon enceinte artisanale faisait très bien l’affaire et je l’utiliserais toujours si je n’avais pas été contraint par la place. En effet, growbox ou aquarium modifié en enceinte de germination prennent sensiblement la même place lorsqu’ils sont utilisés mais une fois les semis en terre, il faut stocker tout ça jusqu’aux semis de l’année suivante. Et je n’avais absolument pas la place où mettre mon aquarium (le garage est déjà plein à craquer et je ne me voyais pas laisser un aquarium vide dans la maison pendant 9-10 mois). C’est la raison principale qui m’a orienté vers les Growboxs : elles sont démontables et remontables très facilement.

Esthétisme

Bon là, c’est surtout pour Madame … Même si elle ne disait trop rien, je sentais que mon vieil aquarium trainant dans la maison avec du papier alu sur les parois ne l’enchantait guère. Il est vrai qu’il ne s’agit pas du plus bel objet déco =). La tente de culture fait beaucoup plus propre et est beaucoup plus discrète. Un avantage supplémentaire.

Confort d’utilisation

Enfin, à l’usage, je me suis rendu compte que quelque chose conçu dans un but spécifique est quand même généralement plus pratique qu’un objet détourné. On peut tout à fait s’en passer mais quand même, j’apprécie maintenant mon petit confort d’avoir simplement une fermeture éclair à ouvrir pour accéder à mes plants et aérer et non plus de devoir enlever le couvercle, de pouvoir régler la hauteur de mon éclairage pour être au plus près des plants durant toute leur croissance, de nettoyer l’ensemble d’un coup d’éponge, …

Quelle utilisation ?

Personnellement, j’utilise la Growbox pour la germination de mes piments, poivrons et aubergines en ajoutant un petit cordon chauffant dès la fin janvier. Elle m’est également très utile pour leur croissance, jusqu’à ce qu’ils atteignent une vingtaine de centimètres. Ensuite, ils laissent la place au semis de tomates, sans chauffage cette fois jusqu’à ce qu’à leur tour ils atteignent la taille critique ! Et après rangement jusqu’en janvier prochain ! Pour ceux qui seraient intéressés par l’utilisation d’une Growbox, j’ai déniché une petite vidéo d’animation qui permet de voir ce qu’il est possible de mettre en place. Tout n’est pas utile pour réaliser soi-même ses semis de légumes, mais cela donne une bonne idée de ce que l’on peut y faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *