La bouillie bordelaise, un traitement bio ou pas ?

Par défaut

Mildiou, oïdium, chancre, tavelure, cloque du pêcher, … Vous tremblez tous à l’énonciation de ces terribles maladies qui peuvent toucher vos précieuses plantes et vous priver de belles récoltes ! Heureusement, il existe une solution miracle (parait-il) : la bouillie bordelaise ! Et comble du bonheur, la bouillie bordelaise est compatible avec le fait de jardiner bio au potager ou au verger. Enfin, c’est ce que l’on entend par tous les fabricants, mais est-ce vraiment le cas…

Qu’est-ce que la bouillie bordelaise ?

Pour vous la présenter, j’accueille le très célèbre historien de tousaupotager (vous ne le connaissez pas ?!?). Voici ce qu’il a à vous raconter (écoutez bien, vous pourrez raconter cette histoire à vos enfants pour les aider à s’endormir).

Il était une fois, une jolie petite moisissure (au doux nom de mildiou) qui décida de s’installer en France, pays qu’elle trouvait fort joli. Après avoir cherché un domicile durant quelques temps, elle s’établit fin du 19ème sur les vignes du Sud Ouest car elle avait bon goût en matière de vin. A partir de là, elle ne fût pas longue à se répandre et à causer de terribles dégâts sur ces hôtes, entraînant de lourdes pertes pour les viticulteurs touchés. Il fallut donc trouver rapidement un remède pour endiguer sa progression ! Les scientifiques de l’époque cherchèrent en vain, jusqu’au jour où, lors d’une promenade et par le plus grands des hasards, l’un d’entre eux observa quantité de vignes saines, épargnées par le terrible mildiou. Après une discussion, que l’on suppose joyeuse et animée (le vin était bon), avec les propriétaires des domaines épargnés, notre scientifique apprit qu’il était de coutume de répandre un mélange de chaux et de sulfate de cuivre sur les vignes pour dissuader les voleurs de raisins. Il faut dire que la couleur bleue vive du mélange n’inspirerait confiance qu’à un schtroumpf… De retour à son laboratoire avec cette information en tête, il fit diverses expériences et en vint à la conclusion que ce mélange était bien une solution préventive à l’apparition du mildiou mais aussi à toute maladie cryptogamique. La bouillie bordelaise était née !

Je reprends la parole et remercie notre historien ! Vous l’aurez donc compris, la bouillie bordelaise est un très bon fongicide utilisé de manière préventive, de préférence par pulvérisation sur les organes externes des plantes.

Alors bio ou pas ?

Au jour d’aujourd’hui, la bouillie bordelaise est vendue comme un produit utilisable en agriculture biologique. Cela se justifie par le fait que sa composition est vierge de matières actives dites de synthèse. Mais attention, la BB n’est que tolérée en utilisation biologique et pas complètement autorisée. Cela soulève bien la question de savoir si elle est réellement inoffensive pour notre environnement…Tout d’abord, je vous le disais la BB est un très bon fongicide. Un peu trop bon d’ailleurs car tous les champignons ne sont pas nocifs (et je ne vous parle pas ici de morilles ou de cèpes). Certains d’entre eux sont même extrêmement bénéfiques aux cultures, notamment lorsqu’ils forment une symbiose avec les plantes. Rapidement, certains champignons vont s’associer aux racines des plantes et créer ainsi un complexe d’échange : en échange d’un peu de nourriture offerte par la plante, le champignon va lui permettre d’atteindre des ressources jusque-là inaccessibles par l’intermédiaire de son mycélium (sorte de système racinaire très étendu du champignon). Lorsque la BB atteint le sol, soit intentionnellement soit par écoulement suite à une pluie, ces champignons ne survivent pas et c’est tout le complexe d’échange qui s’effondre par exemple.Ensuite, le sulfate de cuivre, composant majoritaire de la BB ne se dégrade pas (ou alors sur des pas de temps très longs). Aussi, même si l’on ne traite que peu son jardin, il s’accumule dans le sol d’année en année pouvant conduire à de véritables pollutions locales avec de très fortes concentrations atteintes. Et s’il est relativement inoffensif à faible dose pour la faune et la flore du jardin, il l’est beaucoup moins à haute dose. Et vous, que pensez vous de la bouillie bordelaise ? L’avez-vous abandonnée et remplacée par autre chose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *