[J’ai testé pour vous] L’éclairage horticole CFL pour les semis

Par défaut

Depuis très longtemps, j’ai compris l’importance de l’éclairage dans la réussite des semis à l’intérieur et notamment des semis précoces. En effet, ces semis (tomates, poivrons, aubergines, …) se font tôt dans l’année afin de prendre de l’avance, mais les conditions sont alors rarement optimales et la réussite pas toujours au rendez vous. Pour améliorer les chances de succès, je sème toujours dans une enceinte de germination (fabrication maison pour quasi pas un sou svp !). J’utilisais de simples néons et le résultat n’était pas trop mal mais pas encore parfait. Pour améliorer la technique, j’ai donc testé un kit d’éclairage CFL en provenance du site spécialisé Terrehydroculture.com.

Je m’excuse d’avance de l’absence de photos pour étayer mes dires car le disque dur sur lequel je les avais stockées m’a lâché et je ne parviens pas à les récupérer. Vous devrez donc me croire sur parole =) ! J’ajouterai les photos l’année prochaine lorsque je renouvèlerai mes semis mais étant donné que je trouve ce produit très intéressant, je voulais que vous lisiez mon test pour être fin prêts l’année prochaine !

Présentation produitLe kit d’éclairage proposé ici est une solution clé en main pour fournir à vos semis l’éclairage nécessaire pour éviter qu’ils ne filent. C’est bien pratique d’avoir tout en un ! Dans le kit, on a donc un câble d’alimentation, un réflecteur (cette chose qui permet de concentrer toute la lumière sur vos précieux semis) et bien entendu, l’ampoule CFL basse consommation. A vous de bricoler un peu pour mettre tout cela en place, mais cela ne demande pas beaucoup d’efforts.Mon utilisationJ’ai testé ce kit sur mes semis tardifs de tomates et sur ceux de courges, associé aux enceintes de germination (j’ai simplement retiré les éclairages de celles ci pour les remplacer par le kit). Pour la comparaison, j’ai laissé quelques godets sous néon classique et d’autres sans lumière artificielle.Pour ce qui est de la phase de germination, bien sûr, aucune différence puisque la lumière n’a pas d’incidence sur cette phase. Par contre, c’est à partir de là que les choses deviennent intéressantes ! Les cotylédons (ces premières feuilles qui n’en sont pas) des plants exposés au kit CFL sont apparus beaucoup plus rapidement que ceux des plants sous néon, eux même plus précoces que ceux des plants sans lumière artificielle.La suite de la croissance a pris la même direction. La tige entre les cotylédons et les deux premières vraies feuilles est très courte chez les plants sous éclairage horticole alors qu’elle est nettement plus longue dans les autres cas.Au final, avec l’éclairage horticole, on obtient des plants beaucoup plus précoces, plus trapus, en meilleure santé et beaucoup moins fragiles lors des manipulations qui suivent (rempotage, tuteurage, plantation, …). Ma conclusionD’un point de vue global, je suis très satisfait de cette expérience. Jusque là, je pensais qu’un simple éclairage (peu importe lequel) suffirait à obtenir d’excellents résultats sur les semis. Mais avec ce test, je me rend compte que mes meilleurs taux de réussite jusque là étaient bien inférieurs à ceux obtenus grâce à cet éclairage. J’ai donc pu lister les points positifs assez facilement mais je n’ai pas réussi à trouver de points négatifs. Alors, si vous en voyez de votre côté, n’hésitez pas à m’en faire part ! Points positifs

  • Le prix : ces ampoules CFL consomment vraiment très peu et le coût d’achat du kit (environ 60 €) est vite rentabilisé à mon sens
  • Fini les problèmes de semis qui filent
  • Plants plus précoces
  • On obtient des plants plus vigoureux et plus sains
  • Quasiment 100% de taux de réussite des semis

Bref, je suis conquis ! Utilisez vous des éclairages horticoles? Si oui, lesquels et comment vous en servez vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *